Aimer toutes les parties de Soi

L’ombre personnifiepour Gustav Carl Jung tout ce que l’on refuse de reconnaître et d’admettre de soi. La reconnaître et la réintégrer est une étape importante et difficile pour accéder à la liberté de se choisir. L’ombre est le côté obscur de la personnalité.

Ce sont toutes les parties de nous-mêmes que nous cachons, nions, supprimons, évitons, projetons et ne voyons pas en nous-mêmes, tant le positif que le négatif. Notre ombre est tous les aspects que nous rejetons (ex :  honte, peur, colère, irritabilité, la partie qui sature, la partie en boulimie, la partie frustrée, la partie qui a peur de manquer, celle qui ressent la culpabilité, la partie ignorante, la partie de soi qui se trompe, la partie qui échoue, la partie qui réussit facilement, la partie qui se remplit de peur de, la partie qui se prostitue, la partie qui ment, la partie imposteur, la partie perfectionniste …) souvent par peur de ne pas être aimé, pour adhérer aux croyances qui nous ont bercées. Elle est constituée de n’importe quelle partie de nous-mêmes que nous croyons inacceptable, qui nous horrifie ou nous dégoûte de nous-mêmes. CG Jung dit : « Notre ombre est la personne que nous préférerions ne pas être.  »  La nécessité d’être accepté et aimé entraîne la formation de l’ombre.

Ces parties de nous sont justes en manque de lumière (Aur : Amour). Il peut s’agir de défauts qui nous mettent en inconfort comme des qualités que l’on admire chez les autres car on ne les  reconnaît pas chez soi, on refuse de les manifester, alors on va la reconnaître chez d’autres personnes et les admirer pour cela alors que les mêmes qualités sont en nous, bien cachées, non reconnues et ne demandent à s’exprimer ouvertement. C’est pourquoi nous avons du mal parfois à manifester notre puissance.

Je cite Robert A. Johnson : “Il est également étonnant de constater que de très bonnes caractéristiques apparaissent dans l’ombre. Tout ce qui est moins que la norme va dans l’ombre. Néanmoins, tout ce qui est mieux va dans l’ombre également ! Une partie du lumineux de notre personnalité est reléguée à l’ombre parce qu’elle ne peut trouver sa place. Curieusement, les gens résistent plus vigoureusement aux aspects lumineux de leur ombre qu’à leurs côtés sombres. Sortir les squelettes du placard est relativement facile, mais posséder l’or dans l’ombre est terrifiant. C’est plus perturbant de constater que vous avez une profonde noblesse de caractère que de découvrir que vous êtes un clochard. Il est beaucoup plus difficile d’aller trouver de l’or dans l’ombre.

Ce qui est requis : réintégrer ces parties de nous, créer le lien avec ces parties pour devenir Soi et ce avec beaucoup d’amour et de compassion, ainsi cette partie dysfonctionnelle est moins puissante et peut même très souvent devenir un allié. En chamanisme, on parle de recouvrement d’âme, certaines personnes entent coupées d’elles, comme s’il leur manque quelque chose, il manque d’elles-mêmes ! Je vous accompagne à harmoniser votre système intérieur à travers les séances que je propose. Il y a souvent des forces en opposition : une partie qui veut avancer et une qui a peur d’y aller, une partie créative, une partie rigide etc

Une mission : réintégrer vos parts d‘ombre & lumières et être autonome dans votre développement personnel et améliorer la connaissance de soi.

Pourquoi se retrouve t-on victime de PN ?

Tu es à moi, mon amour, mon objet pour toujours …

Quelques éléments de réponse ici :

Pourquoi les personnes se retrouvent coincées dans les manipulations de ces individus, quelques pistes :

– 1/ Elles donnent plus d’importance aux mots qu’à leurs ressentis. Or le ressenti est juste.
– 2/ Elles ont des valeurs : ne pas mentir, ne pas voler, tricher, abuser. 
3/ Elles entretiennent l’illusion. Par exemple : elles se disent : il va changer, il va se calmer.
– 4/ Elles ne peuvent croire ce qu’elles voient.


Je développe un peu chaque point. 

Numero 1 : ce qui est inconfortable, c’est quand ce que l’on ressent est à l’opposé de ce que nous dit la personne. Du coup, n’étant pas habitué à écouter nos ressentis comme on n’a pas appris cela. Nous faisons confiance aux paroles d’un être que nous aimons mais qui nous ment et qui n’a aucune morale

Numero 2 : Elles sont sincères, sensibles, droites et ne peuvent s’autoriser à user les mêmes armes que leurs bourreaux. Il est important de noter ici l’importance de l’intention. Mentir avec l’intention de nuire n’est pas mentir avec l’intention de se protéger. Manipuler pour nuire n’est pas manipuler pour sauver sa peau ou sa famille.

 Numero 3 :  croire que l’autre va changer pour fonctionner comme nous. Or l’autre a son cadre de références. Qui sommes nous pour vouloir qu’il soit comme nous voulons qu’il soit. Il s’agit en vérité d’accueillir l’autre où il en est  dans ses comportements abusifs et dans son inconscience. 


Numero 4 : déni de réalité comme celle-ci est trop dure, violente. Une partie de la vie est mauvaise et moche et une autre partie est belle. C’est comme cela, le laid permet d’apprécier le beau. 

Quel est votre point commun avec un Pn : La blessure narcissique, mais qu’est ce que c’est ?

La blessure narcissique, c’est la conséquence d’un traumatisme psychologique. Généralement, dans l’enfance, l’individu aura été malmené, maltraité physiquement, psychologiquement, insidueusement ou pas. L’enfant se sera senti rejeté, abandonné, il aura manqué d’affection, de reconnaissance. Il ne sait pas reconnaître sa valeur, se compare, doute de lui. La blessure est d’autant plus intense que les personnes qui ont initiés cette empreinte étaient proche de l’enfant. En résulte, un individu qui doute de sa valeur, qui ne se reconnaît, pas, a l’impression de ne jamais être à la hauteur, qu’il faut toujours faire plus ou l’inverse moins, qui culpabilise car il n’en a pas fait assez. Tout est mésuré, classé en trop ou pas assez, car cet individu se compare en permanence. Ou alors, en résulte un manipulateur PN, et là encore, il y a différents stades.

Pourquoi est-ce si difficile de s’éloigner de ces personnages ? A quoi êtes-vous accroc ?

En réalité à vous-mêmes, car ces personnages volent votre énergie et comme on ne peut s’abandonner soi-même. Ils ont au préalable déceler une faille en vous et ont perçus que vous êtes une belle personne, une belle lumière ! Svp, pas de culpabilisation, on fait tous du moins que l’on peut !

Le recouvrement d’âme permet de récupérer votre énergie, pour redevenir entier, en totale présence de vous-mêmes !

Pour un accompagnement, contactez-moi au 0760765275 ou celiacbright@gmail.Com pour un 1er entretien par téléphone gratuit !

La confiance et l’estime sont obligatoirement travaillés en plus de couper les liens toxiques, de redéfinir les limites et vous autonomiser.

Corps Accord

Des jours que cela me trotte dans la tête je suis allé voir cette exposition de Sébastao Sagaldo. J’ai vu les photos de ces peuples d’Amérique du Sud et de rien vêtus ou presque dans la forêt et en harmonie avec la nature communauté dans le respect des uns des autres complètement dénudés. Je les ai trouvés beaux je les ai trouvés simples et sains. C’est là qu’une succession de réflexions se sont invitées à moi aussi je me suis dit nous, occidentaux nous pensons au-dessus des autres avec nos vêtements le code vestimentaire, religions et cetera et finalement c’est personnes sont bien dans leur corps pas de complexe quand on vit ainsi. Une amie me fait part de ses vergetures suite à 2 grossesses et comme elle souhaite faire du laser et je lui parle de ce peuple. Elle me dit oui, c’est vrai, je dois m’accepter comme je suis. Puis nous parlons des vices de notre société occidentale, de la pornographie, de la pédophilie et comment la majorité des femmes de notre génération ont subi attouchements ou tentatives d’attachements. Car j’ai l’impression que l’exclusion du corps, érotise celui-ci et crée des distorsions dans les comportements humains. Encore une fois tout le monde ne commet pas ces actes, heureusement. C’est juste une réflexion.

Etre bien dans son corps

Quand je serai bien dans mon corps, je serai bien dans ma tête … Rien ne vous choque ?

Quand je serai bien dans ma tête, mon corps s’allègera, je pourrai me regarder dans le miroir en m’acceptant, j’aurai laissé aller tout ce que j’ai cristallisé sous ma peau pendant des années, je laisserai mes cuirrasses pour vivre la vie et ses remous assuré_e de faire le poids, d’être assez sûr_e de moi pour faire face aux évènements de la vie, alors … çà vous parle ?

Repérer les parties de nous rejetées, nos blessures :

Elles sont commes des enfants esseulés à ré-aimer, à reconnaître pour aller vers la totalité et intégrer toutes les facettes de vous-mêmes !

  • Partout où vous n’assumez pas vos émotions.
  • Partout où vous êtes intolérants envers vous et envers les autres.
  • Partout où les autres vous accusent.
  • Partout où vous êtes en critique.
  • Les domaines où vous voulez que les autres soient du même avis que vous.
  • Partout où vous êtes en perte de pouvoir.
  • Partout où vous vous senez victimes.
  • Dans les domaines où vous faîtes des lapsus.
  • Dans quels domaines est-ce que vous refoulez ?
  • Partout où vous êtes en résistance.
  • Tous les domaines où vous avez mauvaise conscience.
  • Les situations où vous êtes dans un inconfort
  • Les situations où vous êtes en mode automatique.
  • Les situations où vous vous sentez vraiment challengés.
  • Les situations où tu joues petit.
  • Les situations où vous prétdnez être ce que vous n’êtes pas.
  • Les situations où tu te sens spécial, mieux que les autres !
  • Partout où je me cache des autres.

LAO TSEU

« Sans même quitter sa maison, on peut connaître tout ce qui existe sur Terre et au Ciel. Sans même jeter un coup d’oeil par la fenêtre, on peut voir le chemin qui mène au paradis.
Ceux qui sortent apprennent de moins en moins au fur et à mesure qu’ils voyagent. C’est ainsi que le sage peut tout savoir sans aller nulle part, tout voir sans regarder, ne rien faire et pourtant réussir à atteindre son but ».

Corona-Miroir

Qu’est-ce que j’ai contaminé par ma présence ou par mes mots/maux ?
Et qu’ai-je diffusé comme un virus. Partout où je me suis laissé contaminé…
Partout où j’ai relayé diffusé à grande échelle … des émotions, des pensées telles des virus au lieu de laisser être ce qui est sans juger ni en rajouter. Je te vois virus et je choisis de te voir tel que tu es comme je choisis de me voir et de me regarder vraiment, en ombres et lumières.

Célia

Hypnose régressive ou comment mettre du sens dans ma vie et me libérer de mes chaînes en comprenant mon plan d’âme.

Si nous avons choisi notre incarnation, qu’avons-nous à craindre. Nous avons choisi nos parents, nos défis, l’angle sous lequel nous voulions vivre cette expérience sur Terre, accompagnés de nos guides. Pour Re-découvrir qui nous sommes pour faire place à votre vraie nature, écoutez votre âme et honorez ce qui l’anime.

Aimer toutes les parties de soi … Mais par quel bout je commence ?

Comme Adam et Ève au jardin d’Eden, nous sommes nés entiers et le mental : connaissance du bien et du mal, nous a divisé. Un bébé arrive sur Terre dans sa complétude, c’est à dire entier, non-divisé. Au début de la vie, il n’y a donc aucune séparation. En effet, l’inconscient du petit enfant ne distingue pas encore l’extérieur de l’intérieur. Son entourage lui apprend pour son bien ce qui est juste, ce qui est mal et comment au fur et à mesure il commence à se couper de lui-même le premier quart de sa vie pour être aimé et validé. Il peut se séparer de la joie, de danser, de la créativité, de l’envie de réussir, du mensonge, du courage, de la malice etc
La bonne nouvelle : comme nous sommes déjà la totalité, nous avons juste à réintégrer les parties de nous déjà présentes dans notre champ énergétique et non encore reconnues. Et je me suis posé cette question : «Que faudrait-il pour que j’ai juste à les reconnaître pour redevenir la totalité que je suis par droit divin ?»